2008-10-01

Notre système économique serait-il anti-social?

« As the overlap of housing crisis and economic crisis blurs and separates like lights in the rain, political hopefuls agonise over the "walk on by society". It no longer seems simplistic to note the connection between an economic system which encourages buying-to-let on the basis of greed, and neighbourhoods with dangerously low levels of informal social control.

« It all feels so depressingly predictable - not the economic crisis in its severity perhaps, but the almost visible connection between mindless consumer capitalism and the feeling of lost civility. It's obvious enough: if as a society we systematically encourage antisocial values and behaviour (I'm referring to ASB as practised by financiers) and we don't know those around us and don't trust them, prosocial behaviour and social norms are harder to establish, identify with, and reassert. »

Kevin Harris


Dans la même veine, mais plus près d'ici...
« Arrêtons de tout sacrifier sur l'autel de la «rentabilité à court terme à tout prix», élaborons un système où l'éducation est une valeur au moins aussi importante que l'économie et nous finirons par bâtir quelque chose de plus durable, de moins éphémère.

« Une fois cela dit, maintenant, comment peut-on faire ? (...) Est-ce que les réseaux sociaux (comme celui-ci, qui regroupe des éducateurs et des formateurs de tous pays), avec leur maillage presque infini, peuvent être une piste de solution ? Je pense que oui.

« Tout comme Apple, il nous faudra «penser autrement». Il en va de notre survie. Sinon, nous sombrons ! Nous ne pouvons attendre après le politique pour régler ce problème. On n'a juste à regarder notre campagne électorale au Canada, une campagne "contre" l'autre, au lieu d'être une campagne avec des idées à mettre en valeur, une campagne de projet de société... Encore une fois, rentabilité à court terme en priorité... Désolant !

« Alors il nous faut agir, hors des structures presque pourrissantes en place... C'est peut-être ça, re-fonder, ré-inventer. Tout un contrat ! Finalement, quand je pense à mon fils à naître très bientôt, je me dis que j'ai une autre très grande raison d'agir...

Sylvain Bérubé

Aucun commentaire: